• Le BelvĂ©dĂšre ☀

👉 UN PROJET PHARE AU LAC 👏


En voici un peu plus sur les nouveautés 2018 au lac de Mesnil-Saint-PÚre.

UN PROJET HÔTELIER PHARAONIQUE AU PORT DE

MESNIL-SAINT-PERE

Un nouveau restaurant de 400 places va voir le jour à la place du Marinka dÚs l'été prochain. Un hÎtel quatre étoiles et d'autres hébergements insolites pourraient suivre.


Voici Ă  quoi devrait ressembler le restaurant qui poussera en lieu et place du Marinka, face au port de Mesnil-Saint-PĂšre.

Mesnil-Saint-PĂšre a la cote ! Alors que le conseil dĂ©partemental a repris la main sur l'ancien village vacances VVF, un gigantesque complexe d'hĂŽtellerie-restauration est en projet au port de Mesnil-Saint-PĂšre. Il est mĂȘme bien avancĂ© puisque Troyes Champagne MĂ©tropole a dĂ©jĂ  validĂ©, lors du dernier conseil communautaire, l'octroi d'une subvention de 200.000€ en soutien Ă  l'entrepreneur. Philippe Carillon, Ă  l'initiative du projet, lance ainsi un programme sur 10 ans et prĂ©voit un investissement de plus de 10 millions d'euros.

UN RESTAURANT DE 400 PLACES DES JUIN PROCHAIN

D'abord, dÚs juin prochain, un nouveau restaurant devrait sortir de terre en remplacement du Marinka, propriété de Philippe Carillon rasée il y a une dizaine de jours. "C'est la priorité", avance Philippe Carillon, admettant que l'ancien restaurant n'était plus de toute derniÚre jeunesse.

Ce nouvel Ă©tablissement, "de style contemporain" et de type brasserie, devrait proposer 200 places Ă  l'extĂ©rieur et autant Ă  l'intĂ©rieur. Si le Marinka Ă©tait ouvert seulement en saison, celui-ci devrait ĂȘtre ouvert sept jours sur sept en saison mais Ă©galement tous les week-ends et plusieurs midi dans la semaine hors saison. "Cela derait ĂȘtre un petit peu plus haut de gamme (que le Marinka) et nous mettrons l'accent sur les produits du terroir et locaux" ajoute Philippe Carillon.

QUINZE CHAMBRES SUR PILOTIS

La suite du projet est encore plus ambitieuse. AprÚs le restaurant, le projet devrait se concentrer sur l'ouverture d'un hÎtel quatre étoiles "constitué de quinze chambres sur pilotis, construit en ossature bois et briques et destiné à une clientÚle internationale variée".

Les Maldives aux portes de Troyes, en quelque sorte ... 'On doit encore voir ce qui se fait en France ou ailleurs, mais toutes nos chambres seront au-dessus de l'eau", prĂ©cise l'entrepreneur. D'autres hĂ©bergements pourraient ensuite voir le jour : un hĂŽtel trois Ă©toiles d'une vingtaine de chambres complĂ©tĂ© par une salle de spectacles ; et un espace bien-ĂȘtre (sport et dĂ©tente), comprenant une piscine et un spa. Par ailleurs, quinze logements plus insolites pourraient venir complĂ©ter l'offre. L'idĂ©e est, selon Philippe Carillon, de proposer un large choix pour que le touriste puisse trouver Ă  coup sĂ»r chaussure Ă  son pied.

VINGT-CINQ EMPLOIS DES L'ETE

Le porteur du projet compte, dÚs l'été, recruter vingt-cinq personnes pour le restaurant (serveurs expérimentés, seconds de cuisine, chefs de partie, etc). Pour la suite, "le programme se fera sur dix ans, et on prendra le temps. Pour l'instant, nous sommes concentrés sur notre restaurant. On veut étonner !" conclut Philippe Carillon.

Christophe Ruszkiewicz - L'Est-Ă©clair.

 


125 vues